Le samedi soir à Bari : on prépare les orecchiettes

Ingrédients :

400g de farine très fine de semoule de blé dur

1dl d’eau tiède

sel

Préparation :

Verser sur la planche à travailler la semoule avec une pincée de sel, la creuser au centre et y ajouter l’eau tiède nécessaire pour pétrir ; travailler la pâte pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que des bulles se forment à l’intérieur ;  on doit obtenir une pâte plutôt dure et lisse ; la couvrir avec un torchon humide et détacher un petit cylindre de l’épaisseur d’un crayon ; le tailler en petits morceaux d’une longueur de 1 cm . Avec la pointe arrondie d’un couteau  « traîner » chaque morceau sur la planche à travailler de façon à ce que la pâte, en se courbant, devienne semblable à une petite coquille. Appuyer chaque petite coquille sur la pointe du pouce et la retourner à l’intérieur en s’aidant, si nécessaire , avec la lame d’un couteau. On  obtient des orecchiettes que l’on pose l’une à côté de l’autre soit sur une toile soit sur la planche à travailler. Continuer ainsi jusqu’à ce que toute la pâte soit utilisée.

Il est conseillé de les préparer la veille au soir et de les laisser sécher pendant la nuit. Les orecchiettes sont préparées soit avec des pointes de navet soit avec une bonne sauce de tomates fraîches.

Leave a Reply

Your email address will not be published.